Palo Congo (1957) – 913 jours, 980 albums

Il est important de rappeler que ce défi n’est pas qu’une excuse pour réécouter quelques groupes fétiches : le but premier est, avant tout, d’en découvrir de nouveau. Et c’est ce que j’ai fait, un matin, avec l’album Palo Congo de Sabu.

Disons qu’un tel album réveille bien, et rapidement. Avec ses rythmes soutenus, ses percussions incessantes et son énergie festive, on a le goût de danser et ce, même à 7h du matin ! Surtout lorsque l’album s’ouvre avec un morceau comme El Cumbancherohttp://www.youtube.com/watch?v=iYxqpy_q51w . On se sent tout de suite transporté ailleurs, en quelque pays chaud, où les habitants se déhanchent pour un rien.

Par contre, à cause de son style répétitif, et comme il n’est fait presque seulement que de percussions, l’album devient un peu rébarbatif au bout de quelques morceaux. Mais qu’à cela ne tienne ! À petites doses, c’est une découverte que j’ai appréciée, et que je réécouterai certainement à l’occasion. Par contre, alors, ce sera davantage pour le redécouvrir que parce qu’il m’a profondément marqué…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s