The « Chirping » Crickets (1957) – 899 jours, 971 albums

En continuant mon exploration des débuts du rock, je suis tombé sur un groupe plutôt inconnu, mais assez avant-gardiste pour son époque. J’ai découvert le groupe The Crickets et leur album The « Chirping » Crickets.

Ce qui surprend, à l’écoute de cet album, c’est la netteté du style par rapport à l’époque. Il s’agit d’un album de pur rock & roll. Le style, encore naissant, est ici joué comme s’il avait déjà atteint sa pleine maturité. Il a même, et il s’agit ici d’un compliment, une petite touche pop qui le rend encore plus accessible, malgré sa nouveauté. Vous me direz que l’album Elvis Presley était tout juste sorti l’année d’avant. Justement : les Crickets jouent cette musique de manière si épurée et naturelle qu’on croirait que le rock & roll et Elvis ont déjà passé leur jeune âge. Pourtant, il n’en est rien.

Avec des morceaux comme Fade Away et Maybe Babyhttp://www.youtube.com/watch?v=fEHNFxXkILM ), on tombe tout de suite sous le charme entraînant de cette musique populaire, simple et fraîche. Certes, ces morceaux ne sont pas aussi agités que d’autres, mais la maîtrise reste là, décuplée. Il y a même quelques balades sentimentales, telles que It’s Too Late, ou encore Send Me Some Lovin’, où les voix en choeur rajoutent un charme tiré directement des fifties. Bref, tout pour bien profiter de la venue du rock & roll, avant même qu’il ne se cristallise complètement. Mais les Crickets n’ont pas besoin d’attendre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s