Elvis Is Back! (1960) – 877 jours, 954 albums

Pour une courte escapade en Ontario, j’ai amené quelques albums pour meubler le temps pendant le trajet en voiture. L’un de ces albums était Elvis Is Back! du légendaire Elvis Presley.

Je dois dire que Elvis aussi, j’avais de la difficulté à le comprendre, à pleinement l’apprécier. Mais avec cet album, là, c’est devenu facile. J’ai eu l’impression que le chanteur avait gagné en maturité, qu’il avait perfectionné son style. Les morceaux sont plus ronds, plus complets, et surtout, ils tombent moins dans la country facile et déprimante. Juste avec Fever, l’album se vaut.

Avec son style épuré, le simple claquement de doigts, la contre-basse discrète et les percussions juste au bon moment, cela donne encore plus de puissance à la voix murmurée de Presley. L’émotion est tellement contenue, mais tellement intense. Pour le moment, c’est son morceau qui m’a le plus impressionné, qui m’a littéralement jeté par terre.

Sinon, il y a aussi Such a Night, qui n’est pas aussi sulfureux, mais qui est néanmoins bien entraînant. J’ai également bien apprécié Dirty, Dirty Feeling et Soldier Boy, le premier par son atmosphère mouvementée, et le second pour son côté crooner. Les balades de Presley ont toujours quelque chose de charmant et d’attachant…

Bref, je trouvais le King du rock & roll beaucoup plus raffiné, beaucoup plus en maîtrise que lors de notre première rencontre. J’espère que les autres seront aussi agréables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s