I Had Too Much to Dream (Last Night) (1967) – 844 jours, 931 albums

De la même manière que certains albums me sortent profondément de ma zone de confort par leur style singulier, d’autres albums et groupes me surprennent par le fait qu’ils soient si méconnus. Il m’est déjà arrivé plus d’une fois de découvrir un album bien ancré dans l’air du temps, qui aujourd’hui est encore frais ou qui a bien vieilli, et qui pourtant semble s’être évanoui dans les annales de l’histoire musicale. I Had Too Much to Dream (Last Night) du groupe The Electric Prunes est de ces albums.

Bon, ils ont peut-être un style un peu rude pour 1967, et leur musique semble même un peu avant-gardiste, mais leur musique m’a semblé si fascinante que j’ai été surpris de ne pas les avoir découverts plus tôt, ou même de n’avoir jamais entendu parler d’eux ! Le morceau éponyme, qui ouvre l’album, est un véritable chef-d’oeuvre.

Le début distordant et éthéré nous plonge immédiatement dans l’atmosphère, juste avant que le rythme ne s’accélère et que le refrain explosif ne se fasse entendre. Are You Lovin’ Me More (But Enjoying It Less) se construit de la même façon, mais orienté davantage vers le psychédélique et moins vers l’aspect garage de l’ambiance. Get Me to the World on Time, quant à lui, revient vers le rock & roll, avec une sonorité bien distinctive qui, cette fois, ne rappelle que le garage.

Bien sûr, la musique du groupe n’est pas aussi raffinée et lustrée que celle des Beatles, par exemple, mais elle ne m’a pas semblé aussi dure et aussi hermétique que celle des Sonics ou des Monks. Elle est plus franche, oui, mais elle a aussi une personnalité si particulière, si unique, si accrocheuse, que je ne comprends simplement pas pourquoi le groupe n’a pas plus de fans. Il a cette manière unique d’associer le rock psychédélique et tout son potentiel avec le côté brut du rock & roll et de ses débuts, ou le côté franc et viscéral qu’il atteindra plus tard avec le hard rock. Ainsi, il s’agit d’une autre belle découverte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s