Younger Than Yesterday (1967) – 844 jours, 931 albums

J’ai aussi écouté un autre album des Byrds, soit Younger Than Yesterday.

J’ai eu une drôle d’impression en écoutant cet album : j’avais l’impression de l’avoir déjà écouté. Certains morceaux semblent tellement naturels, tellement parfaits pour leur style, qu’on a l’impression de les avoir déjà connus, qu’ils sont des classiques depuis toujours. Have You Seen Her Face, par exemple, donne déjà le ton au début de l’album, avec le satirique So You Want to Be a Rock ‘N’ Roll Star.

Bien sûr, le groupe sait quand même laisser son empreinte, sa personnalité transparente à travers ces morceaux, comme avec les effets sonores de science-fiction de CTA-102. Même chose pour Thoughts and Words, qui ressort remarquablement de l’album parmi d’autres morceaux qui sont pourtant de bon calibre.

Mais la plupart des morceaux restent dans un style bien ancré dans le rock psychédélique et le folk-rock de cette année. My Back Pages est un rappelle de Dylan, tout comme The Girl With No Name qui s’inscrit dans la folk, alors que les deux morceaux qui ouvrent l’album sont davantage tournés vers le rock avec leurs sonorités pop. Bref, un album bien appréciable, bien symbolique de son époque, qui sort du lot, à peine, par quelques morceaux mémorables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s