McCartney (1970) – 800 jours, 888 albums

J’ai l’impression que les 4 prochains albums que j’ai écoutés s’inscrivent à la croisée bien précise de deux époques : la fin de l’une, et le début d’une autre. Le premier d’entre eux est le premier album solo de Paul McCartney, sobrement intitulé McCartney.

Avec cet album, comme avec les autres premiers albums solos des anciens Beatles, se terminent véritablement les années 60, les sixties. Déjà, ici, on sent une différence dans la musique, dans ce qui inspire l’homme qui, avec quelques autres, a inspiré toute une génération. Déjà, la musique est moins raffinée par moments, moins polie et lustrée. Elle nous semble aussi plus franche, plus fraîche. Cela ne devient pas pour autant du rock de garage, mais on sent néanmoins que le psychédélique se transforme en art rock, que le hard rock va bientôt faire sa place, et que les Velvet Underground des dernières années ont déjà marqué l’imaginaire musical et ont repoussé ses possibilités. Ici, c’est Momma Miss America qui en serait le meilleur exemple.

Mais malgré ses nouveaux essais musicaux et l’exploitation de sa liberté nouvelle, McCartney réussit tout de même à nous faire quelques classiques, quelques chefs-d’oeuvre devenus intemporels. Every Night est l’un de mes préférés, mais Maybe I’m Amazed est définitivement le plus remarquable.

Cela en fait donc un album aux multiples facettes, aux joyaux insoupçonnés. On y sent une étrange maturité, une étrange maîtrise dans ce renouveau de l’artiste. Je salive déjà à l’idée d’entamer les années Wings ! Car déjà ici, McCartney sait bien balancer cette audace jeune et ce talent devenu inné à faire de la bonne musique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s