Boston (1976) – 771 jours, 847 albums

Continuant d’avancer dans les années, j’ai écouté le premier album du groupe Boston, qui s’intitule également Boston.

À cette époque, le hard rock existe depuis déjà un petit moment. Boston nous offre donc un rock plus mature, plus dur que ses origines, mais néanmoins adouci par son aspect voulu plus populaire et accessible. Ce n’est pas de l’énergie pure et dure comme chez Deep Purple que vous retrouverez ici, au contraire. C’est plutôt un son énergique, certes, mais bien accrocheur et bien contrôlé que vous entendrez. Le meilleur exemple est aussi le morceau le plus populaire du groupe : More Than a Feeling.

La guitare acoustique qui ouvre, les choeurs un peu plus loin, le refrain accrocheur : on comprend rapidement sa popularité. Mais en même temps, les guitares électriques savent être bien présentes et s’exprimer sans complexe, malgré le ton accessible.

Bien sûr, d’autres morceaux de l’album se laissent davantage aller à leur énergie si contagieuse, comme Rock & Roll Band, mais cela ne devient jamais aussi criard que dans les débuts du style. Un certain contrôle semble demeurer, et le son semble plus épuré, plus poli et moins rude. Et cela convient bien à mes oreilles, qui en redemandent au lieu de s’essouffler.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s