Oxygène (1976) – 769 jours, 844 albums

Je me suis ensuite gâté avec une autre belle découverte de ambient. J’ai écouté Oxygène de Jean-Michel Jarre.

Vous vous en doutez peut-être : c’est d’abord la pochette, à la fois sobre par ses couleurs et provocantes par son imagerie, qui a attiré mon attention. Il y a également le nom français de l’artiste, si rare dans cet ouvrage. Je me suis donc plongé dans cet album éthéré, aérien, électronique juste assez pour nous plonger dans l’ambiance.

Tout l’album s’écoute comme un long fleuve, avec des variations innombrables de paysage sur la rive, certaines tellement subtiles qu’elles passent inaperçues, et d’autres plus marquées, parfois entre deux morceaux ou parties de l’album. Les plus beaux passages étaient ceux contenus dans Oxygène Part 2

…et Oxygène Part 4

…ce dernier étant mon préféré.

Que dire de plus ? J’ai de plus en plus l’impression que l’électro, à plus forte raison le ambient, ressemble au jazz. Il est impossible de détailler toute la texture et les effets créés dans un morceau, il est impossible d’en raconter l’histoire. On ne peut que se plonger dans l’ambiance, dans ce monde nouveau, et écouter. Et dans le cas de cet album, je vous le conseille chaudement.

Publicités

2 réponses à “Oxygène (1976) – 769 jours, 844 albums

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s