My Aim Is True (1977) – 689 jours, 813 albums

Après un album que je connaissais bien, j’en ai profité pour explorer un artiste qui m’intriguait depuis longtemps, soit le mystérieux Elvis Costello. J’étais tombé sur son nom quelques fois, et son son caractéristique, qui ne ressemble à aucun autre, avait retenu mon attention, mais faute de temps, comme toujours… Mais maintenant que ce défi l’exige, j’ai écouté son premier album, soit My Aim Is True.

Elvis Costello - My Aim is True

Et après avoir écouté cet album, je dois avouer que j’ai l’impression de ne pas connaître davantage cet artiste qu’avant. Ces morceaux avaient une qualité étrange, et un aspect tout aussi étrange. Le style me semblait difficile à définir. Pour ma part, j’aurais dit du New Wave, du moins dans ces débuts, et je trouvais que le terme punk n’était peut-être pas approprié ici. Mais en réécoutant quelques morceaux, force est de constater que, non, cet album n’a pas la force brute ni la hargne de certains groupes du même style, mais il possède néanmoins cette simplicité et cette franchise si caractéristique du style. Blame It on Cain me semble être, sur ce point, un bon exemple.

On sent le retour aux sources, l’influence du rock & roll pur et oublié. On a également cet aspect accrocheur des morceaux, cet aspect pop qui nous rappellerait presque le glam rock, mais en plus rude, en plus franc.

J’ai aussi eu l’impression que ces morceaux avaient une complexité et une qualité qui ne sont que décelables et appréciables après bon nombre d’écoutes. Malgré l’aspect pop ci-haut mentionné, l’album m’a semblé difficile, exigeant. Comme si le savourer demandait un effort nouveau, différent des autres albums exigeants qui me sont tombés sous la main. Ainsi, quelques écoutes supplémentaires, ainsi que de nouveaux albums du même artiste, seront bien entendus au menu.

Mais en attendant, quelques morceaux me sont quand même, bien sûr, restés dans l’oreille. Alison, par exemple, et son ambiance calme, romantique, posée que je ne croyais retrouver sur un tel album. Il y a aussi Mystery Dance qui est tout simplement du rock & roll comme on n’en fait plus. Less Than Zero et son tempo lent serait également digne de mention, et d’écoute.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s