Q: Are We Not Men? A: We Are Devo! – 682 jours, 806 albums

Je me suis ensuite plongé dans un groupe et une musique plutôt étranges. Enfin ! Ce renouveau de découverte insolite m’a bien donné quelques frissons qui m’ont rappelé l’époque de mon étude du free jazz. Cette fois, c’était avec le groupe Devo, et leur album Q: Are We Not Men? A: We Are Devo!.

Devo - Q Are We Not Men A We Are Devo

Avec la simplicité et l’aspect brut du punk, mais en y ajoutant un synthétiseur new wave assez présent et électrisant, ainsi que des mélodies anguleuses et des tempos inhabituels, vous avez cette musique accrocheuse, exigeante, mais ô combien stimulante. On a l’impression d’être sous une tension continuelle, d’être sur la corde raide, et la pression ne lâche jamais, nous conservant ainsi au plus fort de l’attention durant tout l’album.

L’album débute peut-être avec un morceau plus orienté vers la pop que vers une véritable innovation, mais on sent déjà que quelque chose est différent, que quelque chose d’étrange et d’intéressant va bientôt surgir. Écoutez Uncontrollable Urge par vous-même, pour partager ce sentiment avec moi.

Vient ensuite une version étrange de (I Can’t Get No) Satisfaction que j’ai bien trouvée intéressante, mais pas nécessairement bonne ou excitante. Plus loin, on nous offre Mongoloid avec son refrain qui ne vous sortira jamais de la tête et son ambiance franchement bizarre, mais franchement stimulante. On a l’impression de rencontrer une race extraterrestre bien différente de la nôtre, avec des effets sonores de science-fiction douteux, mais qui donnent un véritable charme au morceau. Tout de suite après, arrive le véritable chef-d’oeuvre de l’album, soit Jocko Homo.

La signature musicale de ce morceau serait difficile à décrire. Il y a le rythme sec et inhabituel, les notes simples mais qui semblent symboliser une déconstruction, un désordre irrémédiable, la voix presque scandée, surtout vers la fin du morceau, bref, un morceau demandant mais qui est sans aucun doute extrêmement intéressant, intriguant, prenant.

L’autre morceau que je vous suggérerais sur l’album, et qui est peut-être moins intense que celui que je viens de nommer, serait Gut Feeling/Slap Your Mammy qui est plus axé sur la pop, le rythme engageant et l’accessibilité. Cela dit, le morceau demeure bien marqué par la présence de ce groupe bien particulier. J’espère le croiser de nouveau au cours de ce défi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s