Synchronicity (1983) – 675 jours, 799 albums

J’ai ensuite croisé un groupe que j’aurais dû rencontrer plus tôt dans le temps, mais à défaut d’avoir Internet, j’ai dû me contenter d’un de leurs albums que je possédais déjà, et que j’avais déjà écouté quelques fois. Bon, jamais vraiment au complet, m’attardant surtout au premier morceau, mais j’ai profité de ce défi pour écouter Synchronicity de The Police dans sa totalité, avec attention, pour une première fois.

The Police - Synchronicity

Naturellement, le morceau d’ouverture, l’éponyme sans chiffre, est toujours aussi bon et accrocheur.

Avec un morceau comme celui-là, on sait déjà que l’on change d’époque, de style, de musique. Qu’est-ce, et qu’est-ce que cela deviendra ? On l’ignore encore. Mais positionné quelque part entre le new wave et les débuts du rock alternatif, The Police amène quelque chose de nouveau, mais de vieux à la fois. J’ai senti un retour vers le rock qui existait avant l’arrivée du punk, un retour vers quoi il tendait aussi. Cela dit, j’ai aussi senti quelque chose de commercial derrière ces morceaux, quelque chose qui se régularise et se trouve aussi. Ce sera le cas avec War de U2, aussi, que j’ai écouté tout de suite après cet album.

Ainsi, je comprends mieux maintenant l’usage du terme rock alternatif. Il me semble ardu de bien définir ce genre de musique, ce type précis de rock. D’où le terme fourre-tout de rock alternatif, qui, à mon oreille, ne veut rien dire de précis. Mais faute de mieux…

Synchronicity II est aussi un excellent morceau, que j’ai trouvé accrocheur et bien travaillé, dans son évolution, ses changements de ton et de rythme qui ponctuent le morceau. Mais c’est toujours Every Breath You Take qui reste l’autre grand morceau de l’album.

À la fois romantique et dérangé, ce morceau est facile à retenir, et il est facile de s’y plonger. L’éclat dramatique et instrument vers le milieu du morceau donne également une force et un souffle puissant à un morceau autrement calme et posé. Enfin, il y a aussi King of Pain que j’ai retenu, toujours à cause de son aspect accrocheur et travaillé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s