Murmur (1983) – 657 jours, 781 albums

Histoire de tomber un peu plus dans le rock alternatif, après The Police et U2, j’ai écouté un album du groupe R.E.M., soit Murmur.

R.E.M. - Murmur

Ce groupe faisait aussi partie de ceux que j’attendais de découvrir avec ce défi. Je connaissais quelques uns de leurs grands succès, mais je n’avais pas encore écouté un album en entier. Pour être franc, je m’attendais à être déçu, découvrant un autre one-hit wonder ou un groupe pop un peu vide. Ce fut tout le contraire ! Ce mélange doux de rock alternatif et de faibles influences de folk est un vrai charme, qui m’a séduit dès le premier morceau, soit Radio Free Europe.

Une mélodie pop, accrocheuse, mais avec la simplicité héritée du punk et le charme poétique emprunté au folk. Et cette ambiance si particulière, cette émotion, ne se perd pas, mais se développe plutôt durant tout l’album, d’abord avec l’excellent Pilgrimage qui sait jouer avec l’émotion, puis avec Talk About the Passion que j’ai trouvé poignant, touchant.

Un peu plus loin, c’est un autre morceau accrocheur qu’on nous offre, avec Catapult au refrain qui reste dans la tête.

J’avais mes doutes par rapport au rock alternatif. Je me disais qu’il serait facile pour les différents groupes de se ressembler un peu trop. Avec une signature si distinctive pour R.E.M., mes doutes sont calmés. Si chaque groupe du style que je rencontre arrive à se distinguer avec autant de force et de facilité, tout en demeurant accessible et en conservant la touche pop, je n’ai vraiment pas à m’en faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s