Black Metal (1982) – 653 jours, 777 albums

Et un autre nouveau style musical violent : le black metal. Je l’ai découvert en écoutant l’album du même nom, Black Metal, du groupe Venom.

Venom- Black Metal

Je trouve que les choses ont dégénéré rapidement. À la fin des années 60, on parlait d’amour, de paix et de changer le monde. Dix ans plus tard, la désillusion s’empare des jeunes et le punk naît. À peine perd-il un peu de popularité qu’une kyrielle de nouveaux styles musicaux prennent le relais pour exprimer la rage, la colère et l’énergie inépuisable des jeunes et des artistes. Le hardcore punk fait son apparition, le goth rock aussi, tout comme l’industriel. Le black metal suit. Ici, non seulement la musique est-elle bruyante et corrosive, mais de plus elle parle d’enfer, de Satan, de feu et de mort. Je trouve que les choses ont dégénéré rapidement…

L’album s’ouvre avec un morceau éponyme qui, dès que la mélodie s’amorce, définit le nouveau style qui portera son nom.

Je dois dire que, malgré l’énergie et la brutalité de cette musique, cela fait du bien, ironiquement, de retrouver cette rondeur dans les guitares électriques, ce soucis de la composition et de l’harmonie dans la construction des morceaux. De plus, le groupe semble avoir un bon sens de la mélodie, nous présentant si difficulté ni complexe des morceaux accrocheurs et accessibles, malgré leur contenu… difficile. To Hell and Back a par ailleurs un refrain très accrocheur. J’ai aussi beaucoup apprécié le bien violent Teacher’s Pet, tout comme Leave Me in Hell qui, avec son jeu de guitare, n’était pas sans me rappeler Iron Maiden.

Il y a ensuite le rapide et inarrêtable Heaven’s on Fire, et enfin Don’t Burn the Witch, qui a su clôturer l’album avec brio, offrant une complexité bien appréciable.

Bref, un meilleur album que ce à quoi je m’attendais mais qui, certes, ne m’a pas permis de reprendre mon souffle avant un autre album des plus exigeants.

Publicités

2 réponses à “Black Metal (1982) – 653 jours, 777 albums

  1. Black Metal de Venom n’a de Black Metal que le nom. C’est en effet cet album qui a donné son nom au style et Venom est unanimement reconnu comme étant l’un des précurseurs du genre avec Bathory et Hellhammer/Celtic Frost. Cependant un précurseur reste un précurseur et leur musique se rapproche plus du Thrash avec une imagerie satanique que du Black à proprement parler (du proto-Black à la limite si l’on veut vraiment apposer une étiquette mais certainement pas du Black…). Sans vouloir rentrer dans les détails et dénigrer les géniteurs précédemment cités sans qui le Black Metal n’aurait peut être jamais été inventé (ou alors différemment), cette première vague Black Metal est tout de même loin de rivaliser avec la seconde vague Black Metal qui représente (selon moi, et une grande partie de la confrérie Metal je pense) le « véritable » son Black Metal et qui a réellement commencé avec un noyau de groupes comme Mayhem, Darkthrone, Burzum, Immortal ou encore Emperor… Il faudrait peut être se renseigner un peu plus avant de vouloir prétendre chroniquer un style de musique (je ne parle pas que de ta chronique sur le « Black Metal » mais de celles des albums de Metal en général…). Si tu veux écouter du Black Metal penche toi plus sur des albums comme De Mysteriis Dom Sathanas (Mayhem), Filosofem (Burzum), A Blaze In The Northern Sky (Darkthrone), Pure Holocaust (Immortal), In the Nightside Eclipse (Emperor) ou Those of the Unlight (Marduk) pour n’en citer que quelques uns…

    • Je vous remercie beaucoup de votre commentaire: je prends en note tous ces groupes et y tendrai l’oreille dès que le temps le permettra.
      Mon défi n’offre malheureusement qu’un faible échantillon de chaque style de musique. Je trouve que je survole trop rapidement trop d’entre eux. Le métal en est. Comme c’est le livre et non moi qui fait les choix, je commence à peine à prendre goût à un style que je dois passer à autre chose.
      Ainsi, ces critiques n’ont aucune prétention: elles apparaîtront immédiatement à l’initié comme étant le travail d’un profane. Et je suis profane en beaucoup de choses. Surtout en musique: raison même de ce défi. C’est pourquoi votre commentaire est si précieux: il me permettra d’approfondir le black métal (style que j’ai découvert et apprécié dans sa forme « proto ») après ce défi.
      Je ne prétends pas « chroniqueur ». L’unique but de ce blogue est de partager mes trouvailles et de me donner un cadre pour mon défi. J’en profite pour pratiquer ma plume et pour prendre en note mes impressions. Mais je vous le concède: les recherches sont lacunaires dû au manque de temps…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s