Run-D.M.C. (1984) – 652 jours, 776 albums

J’ai ensuite enchaîné avec un second album de rap. Il s’agissait de Run-D.M.C., l’album éponyme du groupe du même nom.

Run-DMC - Run-DMC

Vu comme les fondateurs du rap, il s’agit du groupe, et de l’album, par lequel commencer si vous voulez vous plonger dans le style. Il est d’ailleurs très intéressant de voir, à travers les morceaux, les différents thèmes musicaux, techniques vocales et arrangements musicaux qui deviendront par la suite des classiques du style. Hard Times, par exemple, définit à lui seul le style tout entier.

Rock Box est aussi très intéressant, quoiqu’il soit plus mouvementé et énergique. 30 Days m’est aussi resté dans l’oreille, comme Jay’s Game. Ce dernier morceau en est un instrumental, où l’on peut admirer toute la beauté musicale du rap, outre les paroles. La platine, utilisée pour mixer, y acquiert ici ses lettres de noblesse à titre d’instrument de musique à part entière. Mais la véritable perle de l’album, c’est It’s Like That.

Il m’est apparu comme le classique de rap par excellence.

Pour le reste, j’ai encore quelques difficultés avec le style, mais, tel que je l’ai mentionné avec The Message, ce n’est qu’une question de temps avant que le style ne prenne sur moi. De toute façon, j’avais déjà été conquis par Loco Locass il y a de cela très longtemps…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s