Fear and Whiskey (1985) – 650 jours, 773 albums

Pour un peu de détente, j’ai écouté Fear and Whiskey, du groupe The Mekons.

The Mekons - Fear and Whiskey

Bon, peut-être pas si relaxant que ça, mais un peu de rock alternatif n’a pas fait de tord non plus ! Surtout lorsqu’il est mêlé de cette étrange manière avec des éléments de country ou de folk, ce qui donne une musique sombre, pop et intime. On a l’impression, parfois, de chanter, sans trop de cérémonie, avec quelques gars dans un saloon, tard le soir, avec des guitares électriques en plus. C’est difficile à expliquer, donc je vous laisserai simplement écouter Trouble Down South.

Ce morceau n’est peut-être pas le meilleur exemple, parce qu’il affiche aussi une complexité fort plaisante, mais qui n’est pas présente sur tous les morceaux de l’album. Cela dit, il demeure mon morceau favori de l’album, surtout avec son violon un brin désaccordé, qui en fait tout le charme.

Plus loin, Darkness and Doubt est également bien intéressant, même s’il manque l’étincelle de Trouble SouthCountry vaut aussi le coup. Mais si j’avais un second morceau à vous faire écouter, ce serait Last Dance et son ambiance plus pop.

J’ai lu que cet album était considéré par plusieurs comme étant le meilleur album de la décennie. Je ne suis pas d’accord, mais il s’agit certainement d’un très bon album qui en vaut la peine. Il m’a permis de découvrir, encore une fois, que le country peut avoir des valeurs et des qualités insoupçonnées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s