Peace Sells… But Who’s Buying? (1986) – 647 jours, 767 albums

Un autre groupe dont le nom m’intimidait : Megadeth. J’ai donc affronté la bête en écoutant Peace Sells… But Who’s Buying?.

Megadeth - Peace Sells... But Who's Buying

Plus féroce qu’Anthrax, mais plus ordonné que Metallica et que Slayer, Megadeth offre un bon compromis dans cette pullulation de groupes de speed et de thrash metal. Non seulement le groupe conserve-t-il la clarté et l’ordre du métal, mais il en conserve aussi l’aspect mélodique, rappelant les grandes envolées musicales aux saveurs pop d’Iron Maiden. Ajoutez à cela une virtuosité éclatante, un peu de vitesse pour rendre le tout plus intense sans être plus brutal, et vous avez cette musique surprenante. Pour vous faire une meilleure idée, écoutez donc The Conjuring.

Plus loin vient l’excellent Devils Island et sa guitare électrique qui rappelle le coeur d’un volcan ou quelque autre monde infernal. Mais Bad Omen serait véritablement le second morceau à écouter sur cet album.

J’ai aimé son ambiance sombre et mystérieuse en début de morceau, et ses envolées musicales à la guitare qui m’ont jeté par terre. Pour le reste de l’album, le tout se tient, et offre une ambiance puissante, mais sans être véritablement agressive ou agressante. C’est l’un des rares albums du style qui, même à la fin, ne m’a donné aucuns maux de tête. Ça faisait longtemps !

Publicités

3 réponses à “Peace Sells… But Who’s Buying? (1986) – 647 jours, 767 albums

  1. Assez d’accord concernant le positionnement de Megadeth par rapport aux autres groupes thrash, sauf peut-être pour les aspects mélodiques que je considère tout de même moins prononcés que chez le Metallica de l’époque.

    • Je dois encore écouter quelques albums de Metallica pour me faire à leur son. Mais je sais qu’il s’agit d’un groupe incontournable, et j’ai été moi-même surpris que ce ne soit pas lui que j’aie le plus apprécier, dans le style. Peut-être que quelques albums de plus changeront les choses…

      • Le problème des albums de Metallica, c’est la production qui est à chier. Le son est trop sec et la basse inaudible ce qui les rend peu attrayants. Mais il n’empêche que la musique reste exceptionnelle et bien au dessus du reste du thrash, y compris Megadeth.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s