Technique (1989) – 619 jours, 722 albums

J’ai ensuite écouté un second album de New Order. Il s’agissait de Technique.

New Order - Technique

Il est peut-être rendu un peu tard pour parler de new wave et de synth pop, mais j’ai l’impression que le style n’a pas tellement changé, entre cet album et le dernier. Ce qui a changé, c’est la maturité derrière. L’album m’a semblé plus rodé, plus lisse, plus épuré. Il devient difficile, ici, d’entendre les restes de Joy Division. Et, sérieusement, en perdant cet aspect viscéral, cette profondeur, et en tombant dans le dance plus pur, on perd, à mon avis, beaucoup de l’intérêt de New Order. Cela dit, les morceaux demeurent accrocheurs, et certains restent dans la tête un bon bout de temps. Le groupe n’a pas perdu la touche. Mais elle s’est affaiblie, certainement. Si, par exemple, vous écoutez Round & Round, vous comprendrez peut-être mon point.

Le rythme est là, parfait. La complexité électronique est fort appréciable. Mais il manque l’émotion. Elle y est, mais seulement un peu, tellement peu. Mais ne me méprenez pas : il s’agit d’un excellent album pour animer vos soirées. En revanche, c’en est moins un pour passer une soirée contemplative. Autre beau moment : Mr. Disco.

Par contre, on ne peut pas dire que New Order manque de texture, dans ses arrangements électroniques. Mais, pourtant, je n’arrive pas à leur trouver de substance. Sinon, j’ai bien aimé Vanishing PointLove Less et, quand même, Fine Time, qui ouvre avec élégance l’album.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s