Ritual de lo Habitual (1990) – 600 jours, 692 albums

Alors que Nothing’s Shocking de Jane’s Addiction était une révélation, Ritual de lo Habitual était plutôt une déception.

covers4u.net

Après une découverte spectaculaire, j’ai l’impression que le groupe a dilué assez rapidement sa personnalité, ce qui faisait de sa musique quelque chose d’unique et de fascinant. Ici, j’ai eu l’impression d’assister à une version édulcorée de la musique hard rock et heavy metal. Comprenons nous bien : l’album ne manque pas d’énergie, il manque simplement d’âme, de personnalité, et donc d’intérêt. Bref, ce défi est aussi fait de déceptions…

Il y a quand quelques bons moments sur l’album, dont Stop qui ouvre l’album.

Il y a également Ain’t Not Right, qui est plutôt accrocheur.

Pour le reste, je vous conseille plutôt leur précédent album. Celui-ci n’en vaut pas tellement la peine, à mon humble avis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s