Sreamadelica (1991) – 598 jours, 688 albums

J’ai ensuite écouté Screamadelica du groupe Primal Scream. Il faut dire que la pochette était attrayante et intrigante.

Screamadelica.JPG JPEG 0540227454

Le titre, aussi, avait de quoi intriguer. Tout comme le contenu de l’album, d’ailleurs. Mélange fascinant de house et de psychédélique britannique, cet album m’a jeté par terre. Je dois avouer, d’ailleurs, qu’une seule écoute était bien peu pour saisir toute l’ampleur de cette musique nouvelle, surtout lorsqu’on ne s’attend pas à ça.

Résumé cet album serait une chose ardue. On passe du house au psychédélique, en les mélangeant ou non, en ajoutant des notions de hip hop, de rap, de noise, et j’en passe. Et comme un morceau vaut bien mille mots, je vous propose plutôt d’écouter par vous-mêmes, en commençant par Slip Inside This House.

Vient ensuite l’étrange et envoûtant Don’t Fight It, Feel It, avec ses influences de hip hop, ses voix féminines et son ambiance de techno. Plus loin, on retrouve l’éthéré et introspectif Inner Flight, suit du long et travaillé Come Together, l’os de l’album, qui se construit tranquillement.

Vers la fin, il y a aussi l’excellent et complexe Higher Than the Sun (A Dub Symphony in Two Parts), qui saura vous transporter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s