Metallica (1991) – 596 jours, 685 albums

Après la déception de Pantera, j’ai décidé de me lancer dans un autre album de Metallica, cette fois avec leur album éponyme de 1991.

Metallica - Metallica

Cette fois, ce ne fut pas une déception. Il faut dire que l’album débute avec l’excellent Enter the Sandman, qui doit être le premier morceau du groupe que j’ai entendu à vie.

Et l’album contient également quelques autres excellents morceaux, qui sont devenus des classiques du genre. Entre autres, The Unforgiven.

Enfin, il y a Nothing Else Matters qui m’a franchement étonné, me rappelant les belles et grandes épopées jouées par Iron Maiden. Avec seulement ces trois morceaux, je comprends désormais pourquoi Metallica jouit d’une telle notoriété. Avec seulement ces trois morceaux, le groupe la mérite toute entière. Et là, je passe rapidement par-dessus le reste de l’album, car bien que de très grande qualité, il passe presque inaperçu à côté de ces quelques perles. Voilà bien un album qui me redonne le goût d’écouter du métal, et a fortiori du speed/thrash metal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s