Beautiful Freak (1996) – 503 jours, 642 albums

J’ai ensuite pris le temps de découvrir le groupe Eels comme il se doit : en écoutant leur album Beautiful Freak.

Eels - Beautiful Freak

Leur musique serait difficile à définir : une base de indie rock, mais, j’ai l’impression, avec des éléments rythmiques du hip hop. C’est d’ailleurs ce qui m’avait rebiffé au départ, lorsque j’avais découvert le groupe. Mais maintenant que je suis plus à l’aise avec cet esthétisme, l’album et son style m’ont tout simplement séduits. Et ce, dès l’ouverture de l’album, avec Novocaine for the Soul.

Un peu plus loin, c’est My Beloved Monster qui retient mon attention, avec ses quelques notes de banjo et sa mélodie intense, appuyée. Plus loin encore, c’est Your Lucky Day in Hell et son ambiance urbaine, qui rappelle la morne d’un jour de pluie, ou d’une promenade juste après la pluie. Manchild occupe aussi une place toute particulière dans mon coeur. Je l’ai trouvé touchant et romantique. Par hasard, et pour une rare fois, j’ai pris le temps d’écouter les paroles, et elles m’ont atteintes droit au coeur.

Mais le morceau le plus accrocheur de l’album demeure Rags to Rags qui, pour une raison ou pour une autre, m’est restée dans l’oreille plus longtemps que les autres.

Je suis donc bien satisfait d’avoir pris le temps d’écouter un album complet du groupe, pour pouvoir ainsi le connaître et le rencontrer tel qu’il se doit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s