Darkdancer (1999) – 492 jours, 635 albums

Retour vers le big beat et le trip-hop avec l’album Darkdancer, du groupe Les Rythmes Digitales.

Les Rythmes Digitales - Darkdancer

Le terme de big beat laisse parfois croire à un album un peu vide et trop commercial, mais ici, une belle complexité accompagne la basse répétitive et dance des morceaux. Premier exemple : (Hey You) What’s That Sound?.

Voix remixée, synthétiseurs pour électriser le tout et rehausser les autres sonorités électro : tout y est pour que ce morceau reste dans vos oreilles ou anime vos soirées dansantes. D’ailleurs, certaines d’entre elles ne sont pas sans rappeler le new wave, surtout sur le morceau Take a Little Time.

Il y a quelque chose d’à la fois rétro et nouveau dans ce morceau, en mixant les voix de divas qui ramènent au disco et les samples mis en boucle de l’électro dance.

Sinon, mentionnons aussi les morceaux Sometimes qui me rend définitivement nostalgique du synth pop, Damaged People et ses influences de kraut-rock ou de hip hop, ou les deux, et Dreamin’ qui ouvre l’album avec force, mais sans ombrager le reste de l’oeuvre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s