Devil Without a Cause (1998) – 492 jours, 635 albums

Pour un album autrement exigeant, j’ai écouté Devil Without a Cause du groupe Kid Rock.

Kid Rock - Devil Without a Cause

Un autre album de rap-métal, qui associe la force narrative du rap à l’intensité instrumentale du métal. Je crois que je commence à m’y faire, à aimer se style, mais seulement lorsque l’aspect métal est aussi utilisé pour développer des fortes compositions mélodiques, comme ici. Le rap ne vient alors qu’ajouter un aspect viscéral aux paroles, et son esthétisme hip hop, qu’ajouter et rehausser à cette soupe déjà complexe qu’est le métal. Un bon exemple de cet accomplissement : I Am the Bullgod.

Mais cela dit, Bawitdaba, qui ouvre l’album, ne donne pas sa place non plus, avec son refrain accrocheur et son énergie féroce. Roving Gangster (Rollin’), quant à lui, met davantage l’accent sur l’aspect rap, pour un résultat assez surprenant, et assez satisfaisant. Mais à ce titre, ce serait Welcome 2 the Party (Ode 2 the Old School) qui remporterait le plus mon admiration et, donc, qui remporte votre attention pour cet article.

Étonnez que je vous recommande tant cet album ? Disons simplement que mes oreilles commencent à s’y faire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s