Fleet Foxes (2008) – 469 jours, 626 albums

Je passe de l’un des premiers albums de ce défi à l’un des derniers : l’indie rock inspirant de Fleet Foxes et de leur album éponyme, Fleet Foxes.

Print

C’est étrange : j’ai pris la peine de monter tranquillement dans les années, afin de bien comprendre l’évolution de la musique, les influences des genres, d’où ils venaient et de quoi ils étaient composés, et pourtant, lorsque j’arrive sur un album comme celui-ci, je semble être tout à coup de nouveau perdu et égaré, sans points de repère. De quoi est composé cette musique ? De tant de choses qu’elles semblent être difficiles à discerner. Un indie rock aux effluves tant américaines que britanniques, aux racines folk mais pas trop, avec des notions prises de toutes les époques, une atmosphère éthérée et complète, et une énergie et un sens de la mélodie très pop. Alors, que faire ? Il ne reste qu’à profiter de la musique, et à se poser des questions plus tard, après. Lorsque j’aurais écouté l’album plusieurs fois, je pourrai peut-être mieux le discerner, le comprendre. Mais pour le moment, appréciez simplement avec moi cet album étincelant, avec White Winter Hymnal.

Suit Ragged Wood, que j’ai également bien apprécié. Quiet Houses aussi a quelque chose de mystique, qui transporte. He Doesn’t Know Why ressemble peut-être plus à une balade, et m’a fait passer un particulièrement bon moment.

Plus loin, Your Protector est aussi fort savoureux.

Pour le reste, à vous de découvrir les milles nuances de cette oeuvre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s