Shaft (1971) – 444 jours, 594 albums

Le funk et le soul font toujours bon mélange. Mais lorsqu’ils sont assemblés par le génie et le sens du spectacle d’Isaac Hayes, cela donne un petit bijou qui s’appelle Shaft, la trame sonore du film du même nom.

Isaac Hayes - Shaft

Si vous ne connaissez pas encore Theme from Shaft, il est temps de vous y mettre.

Il est langoureux, funky, électrisant et, surtout, accrocheur à souhait.

Le reste de l’album est, comme je l’ai indiqué plus haut, une trame sonore. Ainsi, il est davantage composé de morceaux d’ambiance, qui passent plus inaperçus. Quoique avec Hayes, beaucoup de ces passages restent plutôt dans l’oreille, et on se fait un plaisir fou à imaginer dans quelles scènes mystérieuses, pleines de suspense ou sensuelles ils ont été utilisés. Parmi les meilleurs moments, il y a Walk from Regio’s, le langoureux et discret Ellie’s Love Theme, le plus long, détaillé et badin Cafe Regio’s, le confiant Be Yourself, et j’en passe.

Enfin, il y a le long Do Your Thing d’une vingtaine de minutes, en plusieurs parties, mais qui s’écoute comme un long fleuve, en se laissant porter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s