The Soft Bulletin (1999) – 411 jours, 587 albums

Le son coloré et fantaisiste des Flaming Lips est bien attrayant sur leur album néo-psychédélique The Soft Bulletin.

covers4u.net

Mais bon, peut-être pas autant que sur Yoshimi Battles the Pink Robots. Ici, la musique était certes psychédélique et colorée à souhait, mais elle semblait moins finalisée que sur l’autre album que j’ai écouté. Aussi, les morceaux étaient moins accrocheurs. Mis à part, bien sûr, l’excellent Race for the Prize.

Pour le reste, je sens la richesse et la complexité des morceaux. Certains semblent être de véritables méandres dans lesquels on pourrait s’engouffrer complètement, sans regarder en arrière. Mais on dirait que beaucoup de ces morceaux ne m’ont pas particulièrement appelé. Peut-être que, comme trop souvent, quelques écoutes supplémentaires seraient nécessaires pour pleinement apprécier ces paysages rêveurs.

Cela étant dit, je garde une profonde admiration pour ce genre de musique. Le psychédélisme, et maintenant le néo-psychédélique, me fascine, et a toujours une place de choix dans mon coeur. Peut-être est-ce simplement pour ça que je suis plus critique à l’encontre de ces groupes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s