She’s So Unusual (1983) – 407 jours, 577 albums

Avec des hits comme Girls Just Want to Have Fun, Cyndi Lauper est l’une des stars de la pop des années 80. Malheureusement, ce n’est pas assez. Comme beaucoup d’autres albums de ce défi, She’s So Unusual offre un bel aperçu d’une artiste populaire dont on a tant entendu parlé mais sur laquelle on n’a jamais pris le temps de s’arrêter. Ensuite, on peut passer à autre chose.

Cyndi Lauper - She's So Unusual

Lauper offre un pop/rock bien empreint du début des années 80, avec quelques effets sonores électriques et éclectiques. Mais on dirait que le reste de sa musique est absente, qu’elle se limite à ces effets, à des thèmes qui se veulent pop et accrocheurs, et que le corps, somme toute, est un peu vide. Cette musique semble manquer de substance : voilà. Parfois, il s’agit de quelque chose de souhaitable. Ici, la musique semble y perdre de son intérêt.

Cela dit, les hits, que je connaissais déjà, valent bien la peine et l’attention, même s’ils n’entrent pas dans mes préférences musicales. Si tant de radios persistent à les faire rouler en boucle, ils offrent un intérêt indéniable. Le premier, bien sûr, est le festif Girls Just Want to Have Fun.

L’autre est le romantique Time After Time.

Si vous appréciez tout particulièrement ce style musical, prenez le temps d’écouter cet album : vous n’aurez probablement pas le même avis que moi. Sinon, passez outre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s