Speakerboxxx/The Love Below (2003) – 303 jours, 557 albums

Apprivoiser le rap peut être ardu, mais le groupe OutKast rend les choses presque faciles avec son album double Speakerboxxx/The Love Below. Un premier disque pour vous plonger dans un rap stéréotypé, avec tout le slang et le beat qu’il mérite. Et un deuxième plus pop et accrocheur, aux accents romantiques et doucereux. Ceux déjà conquis au style préféreront le premier, mais les plus frileux y trouveront leur compte sur le deuxième.

OutKast - Speakerboxxx:The Love Below

Pourtant, malgré l’usage parfois abusive d’archétypes du rap, le premier disque offre bon nombre de morceaux accrocheurs, au rythme prenant et aux compositions complexes, comme l’énergique Ghetto Musick, le racoleur The Way You Move ou le rythmé et intriguant The Rooster.

Sur le deuxième, c’est plus du matériel de hit-parade qu’on peut entendre. Love Hater offre une ambiance feutrée et jazzy, où le rap se fait plus discret. Happy Valentine’s Day a une beauté simple et épurée. Vibrate est d’une lenteur accrocheuse. Et Hey Ya! a tourné longtemps dans les radios, et restera longtemps dans vos oreilles.

Il pourrait donc être mieux de débuter par le second disque, plus poli et plus abordable, et de poursuivre avec le premier, plus brut, plus vrai, plus complexe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s