A Date with the Everly Brothers (1960) – 903 jours, 975 albums

Pour m’initier au country, un ami, voilà bien longtemps, m’avait parlé d’un groupe accrocheur et facile d’approche. Il s’agissait de The Everly Brothers, que j’ai finalement décidé de découvrir avec leur album A Date with the Everly Brothers.

J’avais eu une mauvaise expérience avec les Louvin Brothers et leur bluegrass dépressif. Heureusement, les Everly Brothers et leur close harmony sont déjà plus joyeux, plus populaires. En ouvrant avec Made to Lovehttp://www.youtube.com/watch?v=FdaRXHmIuEU ), l’album a tout de suite un ton plus rassurant, touchant au pop/rock au lieu de se cantonner au country. D’ailleurs, l’air de ce morceau est même plutôt accrocheur, avec sa légèreté. Mais naturellement, certains morceaux sont plus lyriques, tels que Love Hurts, mais ils le sont de manière moins dépressive que chez les Louvin Brothers. Les Everly Brothers, plutôt, trouvent une façon d’intégrer, sans qu’elles n’en deviennent étouffantes, les techniques et les constructions musicales du country. Le jeu particulier de la guitare et la voix qui fléchissent deviennent alors un supplément à l’émotion du morceau, plutôt que de faire grincer des dents. En gros, ici, le country est de bon goût.

Publicités